Manu et Martin autour du monde

Manu et Martin autour du monde

A la voile et en solitaire, par les mers du Sud, une Longue Route racontée par des enfants et des amis. Le 15 août 2018, Manu à bord de Martin Eden, est parti pour un tour du monde sans escale, en passant par les 3 caps: Bonne Espérance, Leeuwin, le Horn. Mes élèves et moi, Michèle, animons ce blog depuis notre classe de CM2 des Anses d'Arlet en Martinique et ce, depuis deux ans déjà. Cet espace est aussi un lieu de découvertes et d'échange autour de cette belle aventure. A vivre et à faire vivre par tous: les enfants, les amis, les familles, les passionnés par la mer, les voyages, la voile et les amoureux de notre belle terre...

Manu le navigateur

Manu le navigateur

......raconté par les enfants.

Manu, c’est le navigateur que nous suivons, dans cette

Longue Route 2018. Son vrai nom, c’est Emmanuel Munos,

mais tout le monde l’appelle Manu.

Il vient d’Argelès sur Mer, près de Perpignan, mais il est né

en Afrique du Nord au Maroc à Meknès.

Il a 59 ans et  vit sur son bateau, Martin Eden entre

les Antilles, l’Atlantique et la Méditérrannée.

Manu le navigateur

A 10 ans, Manu a découvert la voile grâce à son oncle.

Il a trouvé ça magique quand il a vu le bateau avancer

avec juste la force du vent et sans le bruit d’un moteur !

Il adore lire et de nombreux livres l’ont fait rêver d’aventures:

Jack London, Stevenson, Kipling, Saint Exupéry…

... Slocum Joshua, Vito Dumas et bien sûr Bernard Moitessier.

Martin Eden, son bateau, porte même le nom d’un héros de

Jack London.

Tout jeune, il a fait beaucoup de judo et a vite fait partie de

l’équipe de France.

Puis entre 15 et 18 ans, il a été champion de France de judo !

Ensuite, il a décidé de ne plus continuer le judo pour faire

beaucoup de ski et beaucoup de voile.

Il a beaucoup navigué…Il a été convoyeur professionnel,

c’est à dire qu’il amenait des bateaux là où on lui demandait

de les amener..

Mais il aime aussi voyager avec son bateau.

Il a fait plusieurs transats en solitaire et a navigué également

en Afrique.

La mer, l’aventure et la navigation sont ses passions.

Manu le navigateur

On a trouvé qu’il est gentil et sympa, un peu timide

et intelligent.

Il aime les cadeaux qu’on lui offre.

Il adore cuisiner, il a eu plusieurs restaurants.

Il aime préparer des plats gastronomiques .

Manu le navigateur

Il joue bien de la guitare, sa spécialité c’est le flamenco.

Manu le navigateur

Il a 3 filles, Marie et Camille, qui sont deux jumelles

de 39 ans, et Sarah qui a 23 ans.

Il a aussi deux petits fils, Ismaël et Naïl, et une petite fille,

Nina.

On a rencontré Marie et Naïl, ils étaient en vacances

en Martinique, ils sont venus dans la classe pour prendre

des photos et des vidéos quand nous avons fait les interviews

avec Manu.

Marie est souffleuse de verre , et Naïl a 13 ans et il est en 4eme.

 

Manu le navigateur
Manu le navigateur
Manu le navigateur

Et maintenant, le nouveau projet de Manu,

c’est cette Longue Route 2018….

Il veut faire le tour du monde par les 3 caps….

Et c’est notre blog qui va le raconter….

 

Texte écrit par Maylise, Lauréna, Hélias, Arnaud,

Sylvia et Maëlyss des Anses d'Arlet

 

 

MARTIN EDEN, JOLI BATEAU

Manu le navigateur

Martin Eden, décrit par les enfants

Martin est un Kirk de chez Amel.

Il est né en 1976, il a donc 41 ans. C’est un bateau de 11m

de long et 3 m  de large.

Son mât mesure 11,50m.

Martin peut aller à la vitesse de 8 à 9 nœuds mais sa vitesse

moyenne est de 5 noeuds.

Il n'a pas de foils.

Il a un régulateur d’allure, c’est un pilote automatique qui

fonctionne avec le vent. Il a aussi un pilote automatique

électrique.

Manu le navigateur

Il est blanc et orange devant et derrière ; Manu a choisi

l’orange car c’est la couleur que l’on voit le mieux dans

la mer de loin.

Il a peint des yeux devant le bateau comme ça quand

Manu dormira, le bateau aura toujours les yeux ouverts !

Pour faire de l’énergie, il a des panneaux solaires, une

éolienne et des hydrogénérateurs.

Il en a besoin pour faire fonctionner les instruments de

navigation, l’ordinateur, les lumières et le dessalinisateur

qui transforme l’eau salée en eau douce.

 

Manu le navigateur

Manu a traversé l’Atlantique avec Martin pour

continuer ensuite les travaux au port d'Argelès

près de Perpignan dans le sud de la France..

Il a eu d'autres bateaux: Slocum et Barbe Rousse .

 

Texte rédigé par Nicolas, Janel, Mélyne, Taïssa

des Anses d'Arlet

Voici les dernières photos du bateau, nouveau look.

Martin s'est déguisé en Némo.

Manu le navigateur
Manu le navigateur
Manu le navigateur
Manu le navigateur
Manu le navigateur
Manu le navigateur

Pour voir tous les articles concernant le bateau, voir ci dessous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :